Salies de Béarn, site historique et légende

La légende dit que la ville doit sa naissance à une bête…

Comme souvent…il y a une belle légende qui raconte de façon imagée l’histoire d’une ville, et concernant Salies, selon des auteurs du XVIIe et XVIIIe siècle, la légende dit que la ville doit sa naissance à un sanglier…

A l ‘origine de la Cité

Dans ce joli village du Sud Ouest situé, entre mer et montagne, à quelques kilomètres seulement de Biarritz et de Bayonne, les nombreuses fouilles archéologiques ont permis de découvrir d’importants vestiges préhistoriques qui attestent que le sel était déjà exploité à cette époque (une partie de ces vestiges archéologiques est visible au Musée du Sel).

Les origines de la Cité remonte en réalité à l âge de bronze (1500 avant JC) si l on en croit les traces de sel, extrait de l’évaporation de l’eau, retrouvées sur les poteries et pots en céramiques retrouvés lors des fouilles.

Mais laissez nous vous conter cette histoire:

Selon la légende, la source salée de Salies-de-Béarn a été découverte au cours d’une partie de chasse dans la forêt dense qui recouvrait la région à cette époque. Un sanglier  blessé, échappe à ses poursuivants. La bête traquée, est retrouvée dans les marécages quelques jours plus tard, agonisante. Un petit éclat de lumière attire alors l’attention des chasseurs:  ….des cristaux de sels scintillent sur le pelage de l animal. Curieux, les chasseurs s’ approchent et entendent le dernier souffle de leur proie. Ce sanglier,  comme tous les animaux mythique parle, mais celui-ci est béarnais, c’est donc en béarnais qu’il déclare  « Si you nou eri mourt, arres n’y bibéré » : « Si je n’y étais pas mort, personne n’y vivrait. ».

C’est ainsi que les hommes ont découvert la présence de l’eau salée à Salies-de-Béarn et ont suivi les conseils du sanglier pour y établir » la cité du sel ». Depuis le siècle dernier, Salies est aussi devenue une station thermale très réputée grâce aux bienfaits et propriétés de sa source

La fontaine du sanglier

Vous pourrez voir la fontaine du sanglier, qui se fait discrète dans un coin de la place du Bayaà de Salies-de-Béarn, date de 1927. Cette fontaine, érigée en 1927, dont la sculpture représente une tête de sanglier est  l’emblème de la ville. On y peut lire , gravée en Gascon, la dernière parole du sanglier.

Au fil des siècles les façonneurs de sel ont continué à le travailler de façon artisanale et à en faire commerce.

Ces méthodes ancestrales ont été utilisées jusqu’à la construction de la saline, au 19 ème siècle, oú l’on récolte encore le sel de nos jours.

Passer des vacances à Salies de Béarn et un régal. Petits et grands amoureux de la nature, de l authenticité et des jolies histoires y trouveront leur compte.

Article à 4 mains de Mauryne Salvat,  Francoise Courbin, Brigitte C.

fandesalies@gmail.com

Lire aussi : La fleur de sel de Salies à l honneur à Paris

Une réflexion sur “Salies de Béarn, site historique et légende

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s